fbpx

Tout savoir sur la Transat Jacques Vabre

SportRIZER prépare sa première Transat Jacques Vabre, youhou ! 🙌

Une première transat, ça se fête 🥳 . Ça se prévoit surtout. Et puis ça fait un peu peur aussi. Enfin, tout ça, c’est avant tout le travail de notre météorologue Yann Amice et des 2 équipages qu’il va accompagner pour la Transat Jacques Vabre 2021.

Nous on se contentera de couvrir l’événement, de suivre l’actualité de ces deux super équipages, de vous envoyer plein de newsletters de prévisions météo (allez voir plus bas👇 ) le tout en essayant de devancer nos amis skippers sur Virtual Regatta…

Bon, en fait tout ça fait un peu peur également, et ça se prévoit tout pareil. Mais qu’est ce que c’est euphorique, ça nous donne la patate pour vous faire vivre cette Transat à 100% et la rendre encore plus palpitante 🫀

La 14ème Transat Jacques Vabre

Affiche Transat Jacques Vabre bandeau
© Transat Jacques Vabre

1 météorologue, 2 équipages, 79 équipages, 1 course, 3 courses et des milliers de bateaux 👀 .
C’est pas très clair tout ça. Reprenons du début.

1 course, 3 courses

Elle est une des courses les plus attendues. Dès sa première édition en 1993, la course de la Route du Café part du Havre, port caféier par excellence, pour rejoindre la Colombie. Deux ans plus tard, la Transat se fait en double. Cette 14ème édition reste fidèle à ses racines, elle part du Havre et rejoindra la Martinique.
Mais il y a des particularités. Cette 14ème Route du Café promet d’être corsée. Avec 4 classes de bateaux différentes, sur 3 parcours différents, il y a en réalité plusieurs courses en une traversée !

© Transat Jacques Vabre

On retrouve les ULTIM, les 5 trimarans géants, avec 7500 miles à parcourir. Ils devront descendre jusqu’au sud du Brésil et enrouler l’archipel Trindade et Martim Vaz.
Viennent ensuite les monocoques volants IMOCA, et multicoques Ocean 50. Avec 5800 miles à parcourir, ils devront enrouler l’archipel Fernando de Noronha.
Enfin, les monocoques Class40 devront parcourir les 4600 miles qui les séparent de Fort de France en passant par le Cap Vert.

2 équipages, 79 équipages

Avec 79 équipages et 13 nationalités différentes, la 14ème Transat Jacques Vabre fait carton plein. Certains sont des vieux loups de mer chevronnés, d’autres arrivent pour leur première édition, mais tous doivent se préparer pour leur traversée de l’Atlantique physiquement, mentalement et techniquement. On fait les présentations avec deux équipages bien différents.

Rêver d’une 3ème Transat Jacques Vabre : Antoine Carpentier

© Antoine Carpentier par Jean-Marie Liot

Sur Courrier Redman, Antoine Carpentier 🇫🇷 et Pablo Santurde Del Arco 🇪🇸 peuvent rêver de la victoire. Le double champion du titre Antoine Carpentier est en pleine forme après avoir trusté les podiums des dernières compétitions et leur Class40 fait partie des meilleurs bateaux sur le circuit. Malgré une concurrence rude et tous les aléas du monde, ils font figures de favoris.

Les jumelles de l’impossible : les soeurs Courtois

Transat Jacques Vabre en Class40 les soeurs Courtois 2 twins for a Transat
© Soeurs Courtois

Avec un tempérament de battantes et cette envie de défis surhumains, les soeurs Courtois 🇫🇷 🇫🇷 ne pouvaient pas passer à côté de la Transat Jacques Vabre, en Class40 également. Adeptes de voile, d’ultra trail et d’ironman, les deux jumelles Julia et Jeanne se lancent désormais un nouvel obstacle à franchir : l’Océan Atlantique. C’est sûr, leur première participation réserve de belles surprises. Retrouvez leur portrait au micro d’Ultra Talk, le podcast des sportifs de l’extrême d’Arnaud Manzanini et leurs vidéos quotidiennes sur leur page Facebook.

1 météorologue, des milliers de bateaux

Traverser un océan c’est déjà pas évident, alors devoir contourner des obstacles et et aller plus vite que les meilleurs marins du monde, ça devient mission quasi impossible. Enfin, c’est impossible pour une personne lambda. Car lorsque que vous êtes un super marin avec un palmarès long comme le bras ou une paire de guerrières au mental d’acier, et que vous profitez des connaissances d’un météorologue sportif expérimenté, ça change tout. Et c’est bien pour cela que les deux équipages présentés plus haut suivent une préparation météo avec le météorologue de SportRIZER.report, Yann Amice. Depuis plus de 16 ans, il accompagne les sportifs de haut niveau sur leurs compétitions. Il a bossé sur la prépa’ météo de 6 J.O. avec les équipes de France de voile et de ski.  

Il faut bien ça pour devancer 79 bateaux, voire des milliers. Sur des plateformes virtuelles bien sûr. Les voileux du monde entier vont prendre part à la course virtuellement et essayer de devancer les skippers. Ça tombe bien, nous aussi parce qu’on adore ça. Et on ne va pas faire les ingrats, tout au long de la course, on vous communiquera les informations de notre météorologue perso 😉

🌤 Météo du départ de la Transat Jacques Vabre🌤  

On commence avec le briefing de départ ( et vous avez de la chance, dans le temps mes briefings de pré-régate c’était des dessins faits à la main, dans le sable 😅 )

 Avec autant de bateaux sur la ligne de départ (79), le départ va être sportif. La ligne historique de la Route du Café sera donc allongée, toujours au niveau du Cap de la Hève. Il faudra ensuite aller enrouler Étretat avant de partir en direction du large

Météo départ Transat Jacques Vabre

Tout au long de cette première partie de course, on aura un vent de Nord-Ouest soutenu et régulier. Conditions parfaites pour le départ jusqu’aux côtes du Finistère Nord. En revanche, le vent va rapidement mollir. Le passage du Chenal du Fou risque d’être un peu compliqué, mais les conditions générales restent excellentes pour se lancer à l’assaut de l’Atlantique.  

Météo départ Transat Jacques Vabre

 À partir de lundi, les conditions seront un peu compliquées. Image à l’appui, il va falloir être patient. 
En revanche, l’anticyclone conserve sa dynamique sur le centre de l’atlantique. Cela va couper la route au flux perturbé de l’Atlantique en milieu de semaine. L’anticyclone va donc contenir les dépressions loin des skippers
La prochaine dégradation ne sera donc pas attendue avant la semaine suivante. 

Nous continuerons les prévisions météos régulièrement. Vous pourrez retrouver les dernières infos sur notre blog ou directement dans votre boite mail en vous abonnant à notre newsletter.

Et plus encore

Et bien sûr, SportRizer continue de vous prévoir de superbes activités à faire partout en France et en Europe Et même en Martinique si vous allez voir l’arrivée. On vous attend sur sportrizer.com 😉

Articles récents :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *